Organiser et manager le travail en situation dégradée

Le Coronavirus est considéré comme une circonstance exceptionnelle, ce qui peut inciter l’employeur à prendre des mesures extraordinaires pour adapter les moyens et les ressources de l’organisation à la situation qu’elle affronte.

Un service d’accompagnement à distance

En savoir plus …

Comment organiser et manager le travail en situation dégradée ?

Une situation dégradée demande d’abord de s’appuyer sur la bonne volonté et la solidarité entre les salariés. Les salariés auront à faire preuve de pragmatisme et de bon sens, car les procédures habituelles ne sont plus forcément d’actualité.

En situation dégradée la charge de travail se reporte sur un effectif réduit et demande au collectif de travail d’adapter sa façon de travailler. Ces adaptations sont en elles-mêmes un facteur de risque supplémentaire à prendre en considération : L’accentuation des risques psychosociaux en premier lieu : le stress, l’incompréhension, la peur et l’incertitude sont à prendre en compte pour réduire la possible survenue de tensions interpersonnelles, d’erreurs, d’incident voire d’accident qui peuvent se surajouter et complexifier une situation déjà compliquée.

En première ligne, les managers doivent donner des consignes claires et précises et être à l’écoute des salariés pour détecter les situations à risque.

  • Ce sont donc aux managers de « montrer l’exemple » : Rester calmes et compréhensifs, rassurer en multipliant les temps de communication. Faire œuvre de pédagogie sur les raisons qui fondent les décisions d’ajustement de l’organisation du travail de leurs équipes est un point clé. S’il en comprend les conséquences et les causes, chacun pourra ainsi mieux s’organiser face à un « absentéisme contraint »
  • Le passage en télétravail d’un certain nombre de salariés, doit également faire l’objet d’une attention particulière, car au-delà des contraintes technologiques qu’il peut représenter, le télétravail engendre la modification des habitudes de travail et demande d’ajuster la façon de coordonner et régulation l’activité des salariés et donc cela impacte directement le rôle du manager.
  • De la même façon, recourir aux outils de travail collaboratif comme la messagerie instantanée, l’intranet maison, la conférence téléphoniques ou la visioconférence, représente une solution pratique et adaptée, mais ne dispense pas de s’interroger sur les notions de sécurité et de confidentialité des informations partagées.

Au regard de ces premiers éléments, il sera positif et nécessaire de mettre en place des meures d’accompagnement de l’encadrement sur le plan technique, organisationnel et relationnel pour lui permettre de faire face à une situation particulière pour laquelle il n’a pas été préparé.